Nouveau site internet ! Pour recréer un compte client il suffit de passer commande :)

Picture

CBD Psoriasis : le cannabidiol peut-il aider à traiter cette maladie de la peau ?

Les huiles de CBD pour les soins de la peau

Si le cannabidiol est devenu si populaire en si peu de temps, au point d’inciter la communauté scientifique à s’y intéresser, c’est en raison de ses nombreux bénéfices potentiels. Un faisceau d’indices (issus de témoignages et d’études médicales) laisse à entendre que la consommation de cette substance active contenue dans le plant de chanvre aurait des effets positifs sur un grand nombre de pathologies et de symptômes. Cela, en raison de son action sur le système endocannabinoïde, qui lui-même influe sur différentes fonctions physiologiques comme l’appétit, l’inflammation et l’immunité. Ce faisant, le CBD aurait des propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et anxiolytiques. Ce sont des bénéfices aujourd’hui largement connus.

Ce que l’on sait moins, c’est que le CBD peut également être utilisé pour traiter les problèmes de peau. La recherche (balbutiante) tend à montrer les effets du cannabidiol sur l’acné (réduction de la production de sébum), sur le vieillissement (effet antioxydant), et sur le stress (facteur majeur d’irritation cutanée, comme nous le verrons plus bas en parlant des effets du CBD sur le psoriasis). À ce titre, l’huile de CBD peut être consommée oralement ou appliquée directement sur la peau. D’où l’importance de choisir des huiles de CBD de qualité auprès d’un revendeur spécialisé comme Tilyo. Pour autant, le cannabidiol peut-il aider les personnes atteintes de psoriasis ? Quels sont les effets du concrets du CBD sur le psoriasis ?

Trouver l'huile à base de CBD qui vous apaise !

Chacune de nos huiles ont été conçus pour agir sur une source du stress

Picture

Comprendre le psoriasis

Avant de nous plonger dans les liens entre CBD et psoriasis, il faut comprendre de quoi il s’agit. Le psoriasis est une maladie auto-immune chronique qui se manifeste par l’apparition de plaques rouges et squameuses sur la peau. Elle est provoquée par une production excessive et accélérée des cellules de l’épiderme, la couche superficielle de la peau, qui se renouvellent en moins d’une semaine au lieu des 28 à 30 jours habituels. Les plaques sont formées par l’accumulation de ces cellules « immatures », et leur couleur rouge provient de la réaction inflammatoire afférente. Cette maladie est irritante et douloureuse, source de démangeaisons et d’inconfort, de fatigue et de troubles du sommeil. Mais elle n’est pas exclusivement cutanée. Dans environ un tiers des cas, elle se complique d’une atteinte des articulations dans les membres et dans la colonne vertébrale : on parle de rhumatisme psoriasique – une évolution imprévisible.

En outre, les malades sont plus exposés aux agressions extérieures en raison d’un épiderme qui ne joue plus son rôle de barrière protectrice. La prévalence du psoriasis est importante : entre 1,5 et 3 millions de personnes seraient concernées. La maladie peut survenir à tout âge, avec deux pics autour de l’adolescence et vers la cinquantaine. Elle peut prendre plusieurs formes : en plaques, en gouttes, pustuleux ou érythromermique. Elle est épi-génique, ce qui signifie qu’elle a pour origine une variété de paramètres génétiques et de facteurs environnementaux (climat, médicaments, infections, stress, traumas, etc.). Quant aux traitements, ils se focalisent essentiellement sur trois points : les symptômes, l’origine de l’inflammation, et l’activité du système immunitaire. Ils sont souvent longs et peuvent avoir un impact sur les défenses naturelles de l’organisme. Autant de raisons qui poussent les personnes atteintes à s’interroger sur le potentiel bénéfice du CBD pour le psoriasis.

CBD et psoriasis : ce que dit la recherche

Le cannabis et ses dérivés sont de plus en plus utilisés dans le traitement des atteintes dermatologiques, en raison du rôle supposé du système endocannabinoïde cutané dans l’apparition de ces pathologies, à travers son implication dans différents processus biologiques relatifs aux cellules (croissance, prolifération, apoptose, immunité, etc.). Une étude de 2009 suggère que la rupture de l’équilibre de ce système pourrait engendrer le développement de pathologies. Un compte rendu d’analyses médicales, daté de 2018, conclut que « les produits cannabinoïdes ont le potentiel de traiter une variété de maladies de la peau », dont l’acné, la dermatite et le psoriasis – tout en signalant le manque de tests cliniques viables, indispensables pour confirmer ces suggestions. Néanmoins, l’action théorique du CBD sur le psoriasis s’appuie sur une large variété d’études plus spécifiques qui concernent les différents processus et symptômes liés à cette maladie. Quelques exemples :

  • La surproduction cellulaire. Une étude circonstanciée de 2007 montre que les cannabinoïdes inhibent la prolifération de kératinocytes (les cellules de l’épiderme) en agissant sur les récepteurs du système endocannabinoïde. Pour rappel, c’est cette prolifération incontrôlée qui génère les plaques rouges. Ce qui laisse entendre que l’utilisation du CBD contre le psoriasis pourrait être bénéfique.
  • Le processus inflammatoire. Les cannabinoïdes sont de plus en plus envisagés comme traitements de fond pour des maladies inflammatoires cutanées, comme le psoriasis. Un compte rendu publié en 2010 suggère ainsi que le cannabidiol pourrait être utilisé pour traiter une variété de pathologies inflammatoires et auto-immunes. Des chercheurs continuent de se pencher sur la question, comme le prouve cette étude réalisée en 2020.
  • La douleur. De nombreuses études s’intéressent au rôle des cannabinoïdes dans le soulagement des douleurs chroniques (celle-ci, par exemple). La douleur étant l’un des symptômes les plus couramment associés au psoriasis, cela pourrait justifier l’intérêt prêté à cette molécule dans ce cas précis.
  • Le stress. Comme expliqué plus haut, le stress fait partie des facteurs environnementaux qui jouent un rôle dans l’apparition et/ou le développement de la maladie. Bien qu’il ne puisse pas expliquer à lui seul l’apparition des plaques rouges, son rôle est indiscutable. L’un des effets positifs du CBD sur le psoriasis pourrait donc venir des propriétés anxiolytiques du cannabidiol, la consommation de produits ad hoc étant susceptible de réduire l’anxiété, le stress et les troubles du sommeil (comme le montre, entre autres, cette étude de 2019).

En conclusion : la prise de CBD pour soulager les symptômes du psoriasis

Compte tenu des arguments avancés, il est impossible de valider formellement l’action du CBD sur le psoriasis et d’en faire un traitement « miracle ». Néanmoins, la recherche montre comment le cannabidiol peut agir sur certaines des causes de la maladie, et soulager plusieurs de ses symptômes (douleurs et stress, notamment). À cela, il faut ajouter que les produits à base de CBD ne provoquent pas d’effets secondaires et ne présentent aucun risque pour la santé.

En tout état de cause, si vous suivez un traitement pour le psoriasis, il est recommandé de prendre du cannabidiol uniquement en guise de complément (et non en remplacement des médicaments prescrits), et de commencer avec des doses légères. N’hésitez pas à parler avec votre médecin de famille de votre projet de consommer du CBD pour le psoriasis !

Des huiles à base de CBD

conçus par des docteurs en pharmacie et des naturopathes

Picture

Plus de lectures à propos du CBD

Picture

Peut-on acheter de l’huile de CBD en Pharmacie en France ?