Chez Tilyo, une de nos missions est de libérer la parole autour du stress. Chaque semaine nous rencontrons donc des entrepreneurs pour parler de l’événement, lié au stress, qui a marqué un tournant dans leur vie et de leur façon de gérer leur stress depuis. Bonne lecture.

 

Aujourd’hui c’est au tour d’Audrey, la co-fondatrice de Tilyo de prendre la parole.

 

Quel est ton souvenir de sérénité le plus marquant et le plus lointain si tu t’en souviens ?

 

Je n’arrive pas à me rappeler d’un seul souvenir, j’en ai plein en fait. J’ai eu la chance de voyager un peu donc j’ai des souvenirs très relaxants de plages désertes au Sri Lanka ou en Thaïlande, de paysages incroyables au Vietnam ou en Californie. Mais en réalité, ce qui m’apporte le plus de sérénité est de retourner chez mes parents, pour les vacances de Noël par exemple. Dès que je passe le pas de la porte j’oublie très facilement mes tracas et mes responsabilités. Je redeviens un peu l’enfant insouciant que j’étais en quelque sorte. 🙂

 

Comment as-tu découvert le stress ?

 

J’ai découvert le stress assez tard, juste avant mes 30 ans, j’avais décidé de quitter Paris pour rejoindre mon amoureux de l’époque qui était parti vivre à Amsterdam. Je venais de commencer un nouveau job dans le luxe, je m’occupais des événements d’une maison de joaillerie. La veille de mon premier événement j’ai été réveillée par le bruit du grincement de mes dents (je souffre de bruxisme lorsque je suis stressée), j’ai dû dormir 3 heures seulement cette nuit-là… Je n’arrêtais pas d’anticiper tous les problèmes qui pouvaient survenir le lendemain lors de l’événement. Je me mettais une grosse pression pour que tout soit parfait. Finalement tout s’est bien passé mais j’étais entrée dans un cercle vicieux, je stressais comme ça avant chaque événement…

 

Peux-tu nous raconter l’événement lié au stress qui a changé le cours de ta vie ?

 

C’est un événement qui s’est produit lorsque je vivais à Amsterdam. C’est assez ironique car j’ai quitté Paris pour avoir plus de temps pour moi et pour trouver l’équilibre entre vie perso et vie pro…

Cet événement est très lié au job que j’exerçais à l’époque (chargée de com pour une marque de luxe). Au bout de 3 ans passés dans cette boite je n’arrivais plus du tout à prendre du recul sur mon travail, je ne savais pas dire non ou demander de l’aide. Je voulais prouver que je pouvais tout faire, tout gérer, prendre encore plus de projets… Petit à petit ce travail me consumait: chaque problème m’affectait profondément, je n’avais plus envie de rien, j’étais hyper stressée et fatiguée, puis j’avais un fort besoin de reconnaissance que je n’arrivais pas à obtenir. Aussi, mes collègues étaient mes amis, je ne voyais pas grand monde en dehors de ce cercle, c’était l’hiver à Amsterdam donc le climat était franchement déprimant… Maintenant que j’y repense, j’ai presque atteint un état dépressif à cette époque.

 

Quelles décisions as-tu prises ensuite ?

 

Et bien j’ai démissionné et j’ai ensuite intégré une start-up dans laquelle je me suis épanouie mille fois plus… J’avais aussi plus de temps pour moi, pour faire du sport, pour cuisiner, revoir mes amis…

En fait, j’ai surtout compris que certains environnements professionnels ne sont pas faits pour moi et qu’il n’y a aucun problème avec ça: les grandes structures, les structures anciennes…  J’ai mis beaucoup de temps à comprendre que c’était possible de ne pas rêver de travailler dans une boite hyper connue et puissante.

 

Depuis, comment fais-tu pour gérer ton stress au quotidien ?

 

D’abord j’essaie vraiment d’écouter mes intuitions, je ne l’ai pas toujours fait mais je l’ai à chaque fois regretté. Je pense vraiment que si tu n’es pas en accord avec toi-même tu n’es jamais serein. Ce n’est pas évident du tout mais ça se travaille. 🙂

J’aimerais dire que je fais du sport tous les matins pour me libérer de mon stress mais depuis que j’ai eu un bébé c’est très compliqué de m’octroyer un peu de temps. Depuis la naissance de mon fils, je ne stresse d’ailleurs plus du tout pour les mêmes choses.

Et puisque je manque de temps, j’essaie de faire 3mn de respirations profondes chaque matin. Cela m’aide beaucoup à me recentrer.

Enfin, j’ai vraiment redécouvert le CBD grâce à Antoine et Tilyo et je dois dire que Courage et Calme sont devenus mes meilleurs amis après ma grossesse !