Aujourd’hui c’est Caroline, co-fondatrice de la marque dédiée à l’équilibre hormonal féminin Miyé qui répond à nos questions !


Quel est ton souvenir de sérénité le plus marquant ? Ton souvenir le plus lointain aussi ? 

Du plus loin que je me souvienne, la sérénité chez moi est très nettement associée à des souvenirs de vacances heureux..et ayant passé beaucoup de vacances dans le Sud de la France et en Corse, ma madeleine de Proust de la sérénité est très nettement associée à une belle lumière, le soleil, la mer méditerranée, des senteurs de sable, de crème solaire, de jasmin et de figuier, le bruit des vagues..

Mais aussi des souvenirs de moments magiques et suspendus qu’il suffit de me rappeler pour modifier mon état général et ma respiration. Globalement, la promesse d’une sieste au soleil près de l’eau est toujours une intense source de relaxation, un état proche de la méditation d’où surgissent souvent plein de nouvelles idées et associations ! 

Et le souvenir le plus lointain, ce sont les massages de dos de ma maman avant de m’endormir quand j’étais petite, divin ! (Je reproduis avec mes enfants).

Comment as-tu découvert le stress ?

Je pense sincèrement que le stress est assez inné et plus ou moins marqué selon les personnalités..et je suis une stressée de nature ! J’ai d’ailleurs l’agréable impression que plus je vieillis, moins je stresse ! L’un des avantages de l’âge est d’apprendre à prendre plus de recul et à lâcher-prise 🙂

Après, je suis quelqu’un de plutôt active donc il me faut ma dose quotidienne de stress et de challenge, mais du bon stress de préférence ! Le stress le plus difficile à éliminer, c’est finalement toujours le stress humain de 2 personnes qui n’arrivent pas à bien se comprendre.. et ça se travaille !

 

Comment gères-tu ton stress au quotidien ?

 J’ai vraiment découvert le yoga il y a 5 ans et je ne peux plus m’en passer ! J’ai toujours été assez sportive mais je n’avais jamais travaillé à la fois le stretching, la relaxation et la respiration, et la respiration, et le tryptique est magique. Sinon, quand je monte trop en pression, je commence toujours par un exercice de respiration en fermant les yeux (pour retrouver du détachement), puis je sors prendre l’air. Je suis également depuis très longtemps une adepte des produits de phytothérapie et je suis convaincue que bien connaître les bonnes plantes qui nous font du bien est une aide précieuse en cas de stress ou de déséquilibre ! Enfin, la situation actuelle nous a rappelé qu’il n’y avait  rien de plus décontractant qu’ échanger avec ses proches.

 

Quels sont tes outils pour mieux gérer ces accélérations ?

 Des applications de respiration/ cohérence cardiaque, de la phytothérapie et des tisanes à base de plantes relaxantes ( mélisse, ashwagandha..), et j’élimine tous les excitants potentiels en période de stress (Thé, café..)

 

A ton avis, est-ce possible d’être entrepreneur et d’avoir une vie sereine ?

Encore une fois, je pense que chacun place son stress à un niveau très différent selon les personnalités. Si c’est la volonté de cadre qui prime, alors un rythme de vie plus routinier peut être sécurisant. De mon côté, c’est essentiellement le besoin de challenge et de liberté qui priment. Donc la position d’entrepreneure me permet finalement d’accéder à une nouvelle forme de sérénité même si les moments d’accélération et de stress ne manquent pas 🙂 Finalement le plus dur est de ne pas toujours réussir à décrocher !

 

As-tu vécu une expérience stressante qui a changé ton mode de vie ?

Oui, un stress d’une nouvelle nature au travail et dans ma vie qui m’a fait comprendre à un certain stade où j’ai compris que je n’étais plus exactement alignée avec ce que je souhaitais vraiment faire, alors même que ma situation était très confortable. Les émotions ne mentent jamais, et il est extrêmement précieux de se sentir à sa place et alignée avec ses valeurs.