Aujourd’hui on interviewe Claudette Lovencin, co-fondatrice de Fempo : La marque de culotte menstruelle.

Quel est ton souvenir de sérénité le plus marquant et le plus lointain ?

Je n’ai pas un souvenir en particulier mais ce qui me vient à l’esprit quand on parle de sérénité se sont mes cours de hot yoga : aux alentours de la minute 70 sur un cours de 90 minutes, lorsque tu repousses les limites de ton corps, que tu es zen et que tu es comme au-dessus de toi-même. Tu es dans un flow naturel car ton corps connaît le cours, la posture et prend le relai sur ton esprit. C’est un moment que j’apprécie beaucoup et que j’aimerais d’ailleurs beaucoup le retrouver.

Comment as-tu découvert le stress ?

Je l’ai découvert jeune car je suis déterminée. En général, je me donne des objectifs assez difficiles à atteindre. J’ai donc découvert le stress assez tôt, pendant mes études supérieures car je me mettais quand même pas mal de pression. Une bonne pression puisque je voulais atteindre mes objectifs. J’ai ensuite continué sur cette voie dans le travail mais pour moi cette pression n’est pas un stress négatif, c’est plutôt un moteur. Je suis une personne qui est dans l’auto-motivation, dans le dépassement de moi-même, parfois un peu trop c’est vrai et cela peut ressembler à du stress.

Comment fais-tu pour gérer ton stress au quotidien ?

Je pratique le yoga depuis longtemps, j’ai commencé adolescente puis j’ai repris quand j’ai déménagé à Vancouver, en étant sur la côte Ouest Canadienne dans le pays du bien-être. J’y avais repris une pratique régulière, c’est-à- dire 4 à 5 fois par semaine, cela me permettait de bien commencer la journée. C’était ma routine matinale qui m’aidait à démarrer la journée avec une bonne énergie. 

Récemment, avec le manque de temps lié à l’entrepreneuriat je me suis mise à la méditation, la méditation en pleine conscience notamment grâce à Headspace. J’aime beaucoup cette application, je l’utilise le matin en me réveillant, pour manger en pleine conscience, marcher en pleine conscience, pour m’endormir, bref plein de chose ! Il y a énormément de sessions de méditation différentes et cela m’aide à comprendre mes humeurs, mes pensées et à ne pas les mettre de côté mais plutôt à les reconnaître et à les vivre tout en ayant conscience que ces pensées sont temporaires.

Est-ce possible d’être entrepreneur et d’avoir une vie sereine ?

Absolument, il faut juste trouver des routines, des bonnes pratiques à mettre en place. Il faut se donner la permission de faire parfois des erreurs, on ne peut pas tous être parfait tout le temps. Il faut apprendre à gérer les différents moments de vie, les bons comme les mauvais.