Qu’est-ce qu’une Plante Adaptogène ?

Des huiles botaniques comestibles pour mieux gérer son stress
Ils parlent de nous :

Des formules uniques à base de CBD et de plantes adaptogènes

2Fichier 1
100% naturel
2Fichier 3
Made in France
2Fichier 5
Novateur
100% légal
2Fichier 7
Comité scientifique

Les plantes adaptogènes, aujourd’hui très à la mode, sont connues et utilisées depuis des siècles dans la médecine traditionnelle chinoise. Ces superfoods se présentent sous forme de racine, d’herbes ou de champignons. Les plantes adaptogènes contiennent des substances naturelles non toxiques qui augmentent la résistance du corps face aux agressions liées au stress, sans créer d’accoutumance. Zoom sur ces super plantes.

Les plantes, un remède anti-stress !

Les plantes sont des alliées indispensables pour faire face au stress. Elles illuminent nos existences et nous aident à faire face au stress et pas seulement grâce à leur beauté, mais aussi grâce à leurs actifs puissants. Coup de projecteur sur les plantes adaptogènes, championnes toutes catégories des remèdes naturels contre l’anxiété dont Tilyo a fait ses ingrédients stars. Les plantes adaptogènes ont des pouvoirs exceptionnels. Ce sont les meilleurs anti-stress naturels au monde. Ces plantes augmentent la capacité du corps à s’adapter aux différents stress, quelles que soient leurs origines. Elles ont une fonction naturellement régulatrice, qui dépend des individus : elles « s’adaptent » à l’organisme, selon ses besoins.

L’adaptation est le secret du bien-être. Pour gérer le stress (ce fléau du XXIe siècle), il est indispensable d’apprendre à vivre en accord avec les facteurs environnementaux, qu’il s’agisse de la météo, de la pression du travail ou des angoisses du quotidien. Mission impossible ? Non, car la nature, pleine de richesses, nous offre des solutions : des plantes qui augmentent la capacité de notre organisme à s’adapter aux différentes sources de stress. On les appelle « adaptogènes », et elles sont largement employées en phytothérapie, mais aussi, parfois, dans la vie courante. D’où vient ce concept ? Comment se caractérise l’action d’une plante adaptogène ? Pourquoi est-ce le meilleur antistress naturel ? Voici tout ce qu’il faut savoir.

Une plante adaptogène, c’est quoi ?

On qualifie d’ « adaptogène » une plante qui, une fois ingérée, aide l’organisme à lutter plus efficacement contre le stress induit par les conditions environnementales (au sens large : tout ce qui peut générer du stress dans notre quotidien, de la météo jusqu’au bruit des travaux, en passant par les émotions fortes, le travail, les accidents, etc.). Il s’agit, en somme, d’un type de végétal qui joue le rôle d’antistress naturel, en servant de régulateur physiologique – et d’un allié puissant face aux innombrables sources de stress inhérentes à la vie moderne.

Les plantes de type « adaptogène » se retrouvent principalement dans les pays qui connaissent des conditions météorologiques extrêmes, comme la Russie, la Chine, l’Inde ou les territoires du nord de l’Europe. Leur usage a traversé les siècles : les Vikings, les notables chinois et les hindous ont eu recours à ces végétaux pour s’adapter aux conditions de vie rigoureuses auxquelles ils étaient confrontés, souvent à des fins de résistance physique ou d’acclimatation aux hautes altitudes. La propriété adaptogène de la plante a innervé les médecines traditionnelles de nombreuses civilisations, et continue de sous-tendre des pratiques contemporaines comme en phytothérapie ou en médecine ayurvédique.

Une plante adaptogène est un allié puissant : elle  exerce une action permettant à l’organisme d’atteindre une « meilleure version de lui-même » – et cela, de façon totalement naturelle. La plante adaptogène, une fois en contact avec le corps, module et régule les besoins de son hôte, en rééquilibrant le système nerveux. Cela a pour conséquence d’augmenter la résistance de l’organisme au stress. Et elle ne le fait pas de manière standard, mais en s’ajustant selon les nécessités de chacun, en choisissant la voie la plus appropriée au tempérament unique de la personne concernée. Ces pépites de la nature bourrées de principes actifs (vitamines, oligo-éléments, anti-radicalaires, polysaccharides…) sont donc de précieux alliés pour lutter naturellement contre les stress de la vie moderne sur le long terme.

D’où vient le concept de plante « adaptogène » ?

Issu de longues traditions rencontrées dans plusieurs régions du monde, le concept de plante « adaptogène » est néanmoins récent. On attribue en effet la formation du terme « adaptogène » au toxicologue et pharmacologue russe Nicolaï Lazarev qui, après la Seconde Guerre mondiale, a mené les premières recherches consistantes sur les propriétés de ces végétaux afin d’en dégager l’action concrète. Lazarev a défini le concept en ces termes : « substance pharmacologique capable d’induire, dans un organisme, un état de résistance augmentée non spécifique, permettant de contrebalancer les signaux de stress et de s’adapter à un effort exceptionnel ».

Cette définition a été affinée plus tard par un autre pharmacologue russe, Israel Brekhman, dont les recherches se font focalisées sur le panax ginseng. En 1968, celui-ci a élaboré trois critères permettant de qualifier une plante adaptogène. Celle-ci doit :

  1. Booster la résistance globale de l’organisme contre les agresseurs de natures différentes,
  2. Présenter une action normalisatrice au niveau physiologique (pour faciliter la réponse au stress),
  3. Montrer une absence de toxicité.

Aujourd’hui, les plantes adaptogènes représentent une nouvelle classe de régulateurs métaboliques, dont la fonction première est d’augmenter la capacité d’adaptation et de résistance de l’organisme face aux facteurs environnementaux, tout en réduisant les effets négatifs de ces derniers – en particulier le stress. De sorte qu’en consommant une plante adaptogène, on bénéficie d’une réponse non spécifique aux facteurs de stress, qu’ils soient physiques, biologiques ou chimiques, par le biais d’actions polyvalentes.

Un peu d’histoire

Le concept en revient à un toxicologue russe, Nicolaï Lazarev, qui en 1947 s’est particulièrement intéressé au ginseng et à l’éleuthérocoque. “L’adaptogène est une substance pharmacologique capable d’induire dans un organisme, un état de résistance augmentée non spécifique, permettant de contrebalancer les signaux de stress et de s’adapter à un effort exceptionnel”, a-t-il ainsi constaté.

Plus tard, dans les  années 60, Israël Brehkman, un ancien élève de Nicolai Lazarev et chef du département de physiologie et de pharmacologie à Vladivostok, définit 3 critères caractérisant une plante adaptogène: la plante ne doit pas être toxique ou influencer les fonctions normales de l’organisme, la plante doit augmenter la résistance de l’organisme et doit présenter une influence normalisatrice sur un plan physiologique afin de faciliter une meilleure réponse au stress.
Les études réalisées par les chercheurs russes sont publiées seulement à la fin des années 60. Ensuite et jusque dans les années 1980, plus de 1.000 études seront publiées.

Dans les régions agricoles, où les pesticides sont utilisés, ces substances se retrouvent en suspension dans l’air, polluent les sols et les cours d’eau et peuvent être systématiquement absorbées par certaines espèces de plantes non ciblées. De nombreuses études suggèrent que les légumes, notamment les légumes à feuilles vertes, et les fruits, tels que les pommes et les raisins, sont généralement les aliments qui contiennent les niveaux de résidus de pesticides les plus élevés.

Quels sont les bénéfices apportés par une plante adaptogène ?

Pour bien comprendre les bénéfices relatifs à la propriété adaptogène d’une plante, il faut d’abord saisir les mécanismes qui sous-tendent le stress. Lorsqu’il est confronté à des situations stressantes, notre organisme déploie des mécanismes naturels d’adaptation qui concourent à atténuer leurs effets négatifs. Malheureusement, ce système de défense n’est pas très robuste et, en fonction des individus, peut lâcher prise très (trop) vite. Avec une conséquence directe : le stress devient nocif.

On sait que le stress se transforme en problème lorsque l’organisme réagit de manière extrême, ou lorsque la fréquence des crises augmente, créant des symptômes physiologiques : tachycardie, maux de tête, problèmes digestifs, anxiété, troubles musculaires… Le cortisol produit par le corps pour résister au stress finit par provoquer un emballement du système de protection, ce qui peut favoriser le développement de pathologies sérieuses (hypertension, fatigue chronique, ulcère, déséquilibres hormonaux…).

C’est là qu’une plante adaptogène a un rôle à jouer :

  • Son action normalisante conduit à augmenter la résistance globale de l’organisme aux situations de stress.
  • Elle équilibre le système nerveux et redonne de la force au système immunitaire affaibli par l’excès de cortisol.
  • Elle nous apaise et aide notre corps à mieux utiliser l’oxygène, à retrouver son énergie, à se reconstruire.
  • Elle stimule la mémoire et les fonctions cognitives.
  • Elle contribue à la relaxation, à une meilleure gestion des émotions, et plus globalement, au bien-être.

Ainsi, le recours à une plante adaptogène permet de se prémunir contre les conséquences à long terme du stress, sans pour autant se tourner vers des solutions a priori apaisantes, mais nocives (comme le tabac, l’alcool ou le sucre). Cela, sans produire d’effets secondaires – dès lors que la consommation d’un végétal adaptogène se fait dans le respect des doses indiquées – contrairement à ce qu’il se passe avec les traitements médicamenteux prescrits contre le stress.

Attention : il est important de garder en tête que la propriété adaptogène des plantes n’est pas démontrée scientifiquement, et que les effets bénéfiques potentiels ne font pas l’objet de preuves cliniques. L’Agence européenne du médicament ne reconnaît d’ailleurs pas cette propriété en pharmacologie, et en interdit l’usage à des fins thérapeutiques sur le territoire de l’UE (voir ce rapport en anglais). À l’heure actuelle, le concept de plante « adaptogène » correspond donc surtout à un emploi marketing, utilisé en phytothérapie.

Quelles plantes sont adaptogènes ?

Il n’existe pas de liste exhaustive des centaines de plantes adaptogènes qui existent. Toutes ont toutes des propriétés et actions différentes, avec des fonctions bien ciblées. On peut mentionner parmi les plantes adaptogènes: le ginseng (connu en médecine traditionnelle chinoise depuis des milliers d’années) le panax ginseng, la rhodiola rosea, l’ashwagandha, la withania somnifera (Ginseng indien), le reishi…

Quelles sont les plantes adaptogènes ?

Au fil des années, de nombreuses plantes ont été étudiées dans une perspective induite par le concept d’ « adaptogène ». En voici une sélection, avec, à chaque fois, l’usage recommandé :

  • Le panax ginseng (augmentation de la résistance du corps aux agressions, amélioration de la vitalité, rééquilibrage de l’humeur, renforcement du système immunitaire).
  • L’ashwagandha (régulation du système nerveux, atténuation des troubles dépressifs, amélioration des fonctions cognitives, propriétés anti-inflammatoires).
  • La rhodiola (on en consomme surtout la racine pour une meilleure résistance globale, contre la fatigue chronique, pour booster les performances physiques et pour améliorer les facultés cognitives).
  • L’astragale (boost d’énergie et équilibrage hormonal).
  • Le basilic sacré (purification de l’organisme, régulation des niveaux de cortisol, propriétés anti-inflammatoires).
  • Le chanvre, et notamment l’une de ses substances actives, le cannabidiol (CBD). Celui-ci est consommé principalement pour ses propriétés anxiolytiques et analgésiques, mais il est capable d’apporter des bienfaits contre toute une série de symptômes et de troubles. Le cannabidiol, version positive et bénéfique du THC, est un adaptogène largement entré dans les mœurs depuis plusieurs années, à tel point qu’on l’utilise comme substance active dans certains médicaments (Epidiolex, Sativex).

Bien que les propriétés adaptogènes des plantes ne soient pas démontrées scientifiquement (sauf en ce qui concerne certains effets thérapeutiques du cannabidiol, issu du plant de chanvre), leur consommation est sans danger et peut apporter des bienfaits très spécifiques à ceux qui les emploient en phytothérapie. En attendant que le concept de plante « adaptogène » fasse l’objet d’études plus poussées, ces végétaux méritent donc que l’on s’y penche.

Zoom sur les adaptogènes les plus efficaces

Certaines plantes adaptogènes s’avèrent être plus efficaces que d’autres.

L’Eleuthérocoque

L’Eleuthérocoque est un adaptogène utilisé en médecine chinoise traditionnelle depuis des millénaires. Les Chinois utilisaient déjà cette plante depuis des siècles car celle-ci permet d’accroître la longévité et d’améliorer la santé globale.

La Rhodiola Rosea

C’est une plante adaptogène qui ne pousse que dans les climats extrêmes, elle était utilisée par les Vikings ou encore les Inuits. Les conditions extrêmes dans lesquelles elle se développe l’ont contraint à adapter ses besoins en fabriquant des substances pour résister à ce stress climatique. La Rhodiola a de nombreuses vertus :⁠ elle contribue à réduire la fatigue en cas de stress,⁠ elle aide l’organisme à s’adapter au stress émotionnel,⁠ elle permet de protéger l’organisme lors de stress physique.⁠ Trésor de la nature, la rhodiola est utilisée en phytothérapie pour les bénéfices qu’elle peut apporter sur notre santé.

Le Ginseng

Le Ginseng est connu depuis des siècles pour ses vertus stimulantes. Dans cette plante venue d’Asie, seule la racine est utilisée : on dit qu’elle a une forme d’homme: avec un tronc et quatre membres. Son nom chinois est d’ailleurs explicite: « Jen » pour homme et « sen » pour racine⁠.⁠ L’usage de cette espèce végétale en huile pourra aider à : tonifier les muscles, renforcer les défenses naturelles. Sous forme de complément alimentaire, elle aiderait à lutter contre le stress et la dépression, améliorer les capacités physiques et intellectuelles des convalescentes et des stressées, ou encore à améliorer la fonction cérébrale.

L’Ashwagandha

L’Ashwagandha withania somnifera est un incontournable dans la médecine ayurvédique. Selon l’Ayurveda, cette plante adaptogène « régénère et rajeunit ». Ses racines sont le plus souvent utilisées. Cette espèce végétale est riche en  antioxydants et acides aminés. Les vertus de cette plante adaptogène sont nombreuses: fortification de l’organisme, réduction de l’anxiété et le stress, équilibre et régularisation des fonctions physiologiques, les hormones du corps…

Le basilic sacré

Le basilic sacré est très célèbre en Inde, il y est connu localement sous le nom « tulsi » qui veut dire « l’incomparable ». Le basilic sacré a des effets bénéfiques physiques et mentaux bien connus en Asie. Cette plante adaptogène aux mille et une vertus commence à intéresser les adeptes de phytothérapie en Occident et est de plus en plus utilisée pour ses propriétés sur la santé. Consommer du basilic sacré ne peut qu’être bénéfique pour l’organisme car cette herbe présente de nombreux bienfaits : il optimise le système immunitaire et est un excellent remède contre diverses infections,  il réduit l’anxiété et le stress, protège le foie contre les toxines en stabilisant les membranes et atténue même les symptômes du diabète en aidant à équilibrer le taux de cholestérol et le taux d’insuline dans le sang. Le Tulsi ou Basilic Sacré aide également à contrôler le poids.

Nos formules
aux plantes adaptogènes

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Sur le même sujet...

Les avis de nos clients

5/5

Notre comité scientifique

Tilyo c’est une équipe d’experts, amoureux des plantes et des émotions.

Valentine cabanel

Naturopathe / Docteur en Pharmacie / Experte en micro nutrition.

« Accepter que je peux être stressée dans certaines situations ; me réguler avec le yoga et me reconnecter à ma respiration pour me recentrer ! »

Claire Bonvalet

Technicienne / praticienne en gestion du stress.

« Profiter du moment présent et savourer les petits bonheurs de ma journée. »

Beatrice Bussac

Naturopathe / Docteur en Pharmacie / Experte en phytothérapie

« Je lâche prise en descendant dans mon puits intérieur et me ressource en y retrouvant le coin de ciel bleu qui m’invite toujours à aller au delà … »

Notre blog

Interviews, témoignages, conseils, culture,
partages, expériences... Nous voulons
parler du stress et de nos émotions sans tabou !

L’interview Tilyo de Gaspard, cofondateur et CEO de Baga

Aujourd’hui, c’est Gaspard Duval, cofondateur et CEO de Baga, la marque aux boissons apaisantes aux extraits de CBD, qui répond à nos questions !  …

Lire la suite »

L’interview Tilyo de Michel Khoury

Aujourd’hui, c’est Michel Khoury, l’un des influenceurs et coach LinkedIn les plus influents, qui répond à nos questions ! Quel est ton souvenir de sérénité…

Lire la suite »

L’hiver, le sommeil et le stress

Pendant l’hiver, notre organisme souffre… Entre manque de luminosité, changements de températures et virus, on se sent souvent fatigué et affaibli. Audrey Ponceau, naturopathe et…

Lire la suite »

Rejoignez notre communauté

Les actualités Tilyo dans votre boîte e-mail

@tilyo.co

Sur instagram